Enhancing your health in so many ways.

De nombreuses façons d'améliorer votre santé.


La rage

Information sur la rage en Ontario et sur ce que vous devez faire si vous croyez avoir été en contact avec un animal enragé. 

Qu'est-ce que la rage ?

La rage est causée par un virus qui peut infecter n'importe quel mammifère, y compris les humains. Les oiseaux, les reptiles, les amphibiens et les poissons ne peuvent contracter la rage. Chez les mammifères infectés, le virus est présent dans la salive et peut se transmettre de trois manières différentes : 

  • morsures qui transpercent la peau;
  • contact de la salive infectée avec une coupure, une plaie ouverte ou une autre blessure; 
  • contact de la salive infectée avec la bouche, le nez ou les yeux.  

 Nouvelles exigences en matière d'immunisation contre la rage

Les propriétaires d'animaux devraient être au courant des changements récents apportés au Règlement de l'Ontario 567-Immunisation Contre la Rage en vertu de la Loi sur la Protection et la Promotion de la Santé.  Ces changements s'appliquent à l'ensemble de l'Ontario.

À partir du 1er juillet 2018  :

  • Tout propriétaire ou toute personne ayant la garde ou la responsabilité des soins d’un chat, d’un chien ou d’un furet âgé de trois mois ou plus veille à ce que le chat, le chien ou le furet soit immunisé contre la rage;
  • Tout propriétaire ou toute personne ayant la garde ou la responsabilité des soins d’un cheval, d’une vache, d’un taureau, d’un bouvillon, d’un veau, d’un mouton ou d’un autre animal d’élevage pour lequel un vaccin antirabique faisant l’objet d’un permis d’utilisation au Canada est disponible veille à ce que l’animal en question soit immunisé contre la rage, à moins que les personnes ayant la responsabilité des soins et de la surveillance de l’animal en question sont seules à y avoir accès.

Le Ministère de la Santé et des Soins de Longue Durée a fourni des questions et réponses pour clarifier les exigences en matière d'élevage. Si vous avez d'autres questions, appelez votre bureau de santé publique local et parlez à un inspecteur de santé publique.

En Ontario, les animaux qui transmettent le plus souvent la rage sont les chauves-souris, les renards, les moufettes et les ratons laveurs. Une fois que les signes de la rage se manifestent chez un animal, la maladie est presque toujours mortelle. Une série de vaccins et un traitement à base d'anticorps antirabiques peuvent prévenir l'infection chez les humains dans la plupart des cas, à condition qu'ils soient administrés peu après l'exposition. 

Pour plus d’amples information sur : 

Par précaution, si mordu ou égratigné par un animal :

  • Laver immédiatement la (les) zone (s) touchée (s) avec de l'eau et du savon (premiers secours). Appliquer un antiseptique sur la (les) plaie (s).
  • Consulter un médecin.
  • Avertissez votre département de santé local et fournissez des informations pour aider à localiser et à identifier l'animal. 
  • Si l'animal est localisé, un animal domestique (chien, chat et furet) est confiné pendant une période d'observation de 10 jours pour déterminer s'il a eu le virus de la rage dans sa salive au moment de la morsure. Le bétail est confiné pour une période d'observation de 14 jours. Les animaux sauvages seront euthanasiés et testés pour la rage. 
  • Si l'animal domestique meurt pendant la période de confinement, il sera testé pour la rage.
  • Si l'animal n'est pas localisé, il sera conseillé à la victime de consulter son médecin au sujet du traitement antirabique post-exposition. La rage, si elle n'est pas traitée, est une maladie mortelle. 

L'immunisation : Le vaccin contre la rage

Le vaccin contre la rage protège la personne qu'un animal enragé aurait léchée, mordue ou griffée. Pour plus d'amples information, cliquez içi.

À qui doit-on donner le vaccin contre la rage ?

Toute personne qui a été mordue, griffée ou même léchée à l'endroit d'une blessure ou d'une lésion ouverte, par un animal soupçonné d'avoir la rage, doit recevoir le vaccin.

Quand faut-il administrer le vaccin ?

Il faut administrer le vaccin le plus tôt possible à tous ceux qui ont été en contact avec l'animal, y compris les femmes enceintes et les bébés.

À qui devrais-je m'adresser pour en savoir plus sur le vaccin ?

Si vous voulez en savoir plus sur le vaccin, appelez votre médecin ou votre bureau de santé publique.

 

 

20180420/nd